Receveur douche italienne

Poser soi-même un receveur de douche italienne demande un minimum d’aptitudes en bricolage. Bien sûr, si vous ne vous sentez pas d’attaque n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Différentes possibilités vous sont offertes pour réaliser votre douche.

Sol de la douche et de la salle de bain.

La première étape est de faire arriver le conduit d’évacuation au bon endroit qu’il s’agisse d’une évacuation horizontale ou verticale.

Conduite verticale

Conduite verticale

Evacuation d'eau horizontale

Conduite horizontale

Suivant le type de mur, le creusement d’une saignée dans celui-ci sera peut-être nécessaire pour faire passer  les conduites pour les robinets.

Ensuite vient le moment de préparer la chape en créant une réservation de la longueur et de la largeur du receveur de douche italienne. Si vous n’avez pas la possibilité de creuser le sol, ce qui sera probablement le cas si vous réhabilitez votre pièce d’eau en salle de bain italienne, vous avez la possibilité de surélever le reste de la pièce.

Réalisation d'une chape pour pouvoir encastrer le receveur de douche italienne

Réservation pour le receveur

Evacuation de l’eau

 

Schéma d'un receveur de douche italienne en coupe

Plan de coupe

 

Pour obtenir une évacuation d’eau optimale vous devrez respecter une pente d’au moins 1% soit 1 centimètre par mètre à la fois au niveau de l’évacuation en sortie de bonde et pour la pente du receveur. Ainsi, l’eau s’écoulera vers la grille ou le caniveau sans inonder votre salle d’eau d’une part et d’autre part le débit d’évacuation de l’eau sera suffisante pour ne pas saturer le siphon.

Pour être certain que votre évacuation se fera dans les meilleurs conditions il existe des siphons à haut débit (>60 l/min) mais attention dans ce cas à bien dimensionner votre tuyau d’évacuation (au moins 40mm de diamètre). Si vous prévoyez d’installer une colonne hydromassante, ce type de siphon sera impératif car le débit d’eau est plus élevé, vous risquez donc l’inondation avec un siphon classique.

Préparation de la bonde de douche

Photo : kendoerr

Pour relever ensuite le sol à niveau  de la bonde deux solutions s’offrent à vous :

  • réaliser un coffrage de la hauteur de la bonde autour de celle-ci et du tuyau d’évacuation et couler une chape à l’extérieur de ce coffrage.
  • utiliser une rehausse de receveur de douche dans laquelle vous ferez une découpe à la taille du tuyau d’évacuation

Etanchéité de la douche italienne

Que vous réalisiez votre douche italienne vous même ou que vous fassiez appel à un professionnel, votre préoccupation principale lors de la mise en place doit être l’étanchéité de votre installation.

Si vous négligez cet aspect vous risquez d’avoir des fuites avec toutes les conséquences que ça implique : décollement de vos carreaux ou formation de cloque sous la peinture voire l’infiltration d’eau aux étages inférieurs.

L’étanchéité de votre douche italienne doit être prise en compte à toutes les étapes de sa mise en place. Il vaut mieux y passer du temps au départ que de devoir tout refaire plus tard à cause d’une fuite.

Lorsque vous relierez votre bonde à l’évacuation vérifiez bien l’étanchéité en versant de l’eau à l’intérieur pendant que vous le pouvez encore, car, une fois la douche terminée vous n’y aurez plus accès.

Bonde avec film d’étanchéité

Il existe des bondes munies d’un film d’étanchéité. Si vous avez choisi cette option, déployer le de la manière indiquée dans la notice.

Poser un receveur de douche

Vous avez le choix de le réaliser vous-même, si vous êtes aguerri, en coulant du mortier  et en lui donnant une pente suffisante dirigée vers la bonde ou le caniveau.

Vous pouvez préférer poser un receveur de douche à carreler tout fait ou une receveur en pierre (ou dérivés) pour plus de simplicité, vous évitant ainsi de calculer les pentes puisque ceux-ci sont conçus avec les pentes nécessaires au bon écoulement de l’eau. Si vous choisissez cette option, vous devrez poser des bandes d’étanchéité tout autour du receveur de douche italienne ainsi qu’entre le sol et le mur.

Pose du carrelage de douche

Exemple de receveur de douche avec caniveau

Photo : Kendoerr

Posez ensuite, sur votre receveur de douche italienne et sur les murs de votre salle de bain, le carrelage, les galets ou les mosaïques que vous aurez choisi pour votre déco de la même manière que du carrelage classique avec une attention toute particulière dans la réalisation des joints, toujours dans un souci d’étanchéité.

Si vous n’avez pas encore réalisé vos cloisons, il est impératif d’utiliser du BA13 hydrofuge (de couleur verte) et, avant de fixer votre rail au sol posez deux cordons de mastic d’étanchéité parallèles et vissez votre rail par dessus.

Si tel n’est pas le cas ou si vos murs sont faits d’un autre matériau, il est possible de les recouvrir avec un kit d’étanchéité avant de poser le carrelage.

Ensuite, pour la pose du carrelage de douche, utilisez une colle à carrelage adaptée à la surface sur laquelle vous allez le coller.

Enfin, jointoyez les carreaux en utilisant du joint, lui aussi, hydrofuge.

Résultat une fois le carrelage du receveur terminé :

Photo : Kendoerr

Photo : Kendoerr

 

 

 

 

 

 

Mots-clés: rehausse receveur douche, fabriquer une douche à l'italienne sans receveur, schema douche italienne