Utiliser un caniveau de douche à la place d’un siphon

En lieu et place d’un siphon pour évacuer l’eau, vous pouvez utiliser également un caniveau de douche, produit très en vogue en ce moment.

Il y’en a pour tout les goûts. Ils sont élégants, design et même parfois lumineux.

Le caniveau de salle de bain italienne est une sorte de goulotte dans laquelle l’eau va s’évacuer avec un avantage évident : compte tenu de la taille de cette rigole l’eau s’évacue beaucoup plus rapidement qu’avec un siphon standard. Il est donc conseillé dans le cas où vous installez une douche hydromassante. Le débit d’évacuation étant plus élevé (suivant le diamètre et le nombre d’évacuation que vous raccorderez dessus), vous éviterez l’inondation qui pourrait survenir puisque les receveurs de douche italiennes n’ont pas de rebord.

La différence principale avec un siphon est aussi et surtout une question de design. Au lieu d’une sortie d’eau en cercle, souvent placée de façon centrale, vous aurez ainsi une évacuation en longueur usuellement placée près d’un des murs de la douche italienne pour plus de style.

Les caractéristiques techniques du caniveau de douche

Il s’agit d’une gouttière que l’on va installer dans le sol de la douche, et qui sera recouverte d’une grille, par exemple, ou d’une plaque d’inox ajourée, par laquelle l’eau va s’échapper.

@ Espace Aubade

La rigole devra, bien évidemment, être raccordée au tuyau d’évacuation de la salle de bain. Une simple pente en direction de la « gouttière » facilitera alors l’écoulement. Pour celà, des receveurs de douche italienne tout fait sont disponibles sur le marché, vous évitant ainsi de créer une pente vous même ce qui peut s’avérer compliqué à réaliser.

Les fabricants les vendent pratiquement exclusivement en kits comprenant le réceptacle, le couvercle (grille, plaque,…), des pieds réglables, des joints ou nattes d’étanchéité pour éviter toute infiltration, et enfin le système d’évacuation, tuyau et siphon inclus.

Les caniveaux peuvent être en résine ou en métal inoxydable, ils ont en règle générale une longueur dont la taille varie de 50 cm à un 1,5m, pour une largeur qui oscille entre 6 et 10 cm.

Ils sont munis de pieds dont la hauteur est réglable. De cette façon ils pourront être positionnés précisément avec un niveau à bulle et auront exactement le même niveau que le reste du sol de la douche.

L’évacuation de l’eau se fait soit par plusieurs sorties soit par une seule. En fait le type de douche que vous avez va définir vos besoins en terme d’évacuation. Si vous possédez une douche hydromassante puissante la quantité d’eau à évacuée sera plus grande qu’une douche classique et il sera donc recommandé d’utiliser plusieurs sorties pour augmenter le débit.

Une sortie en 40 mm est le minimum qu’il faut avoir, idéalement 50 ou 60mm.

Préférez un caniveau de douche italienne comportant un siphon amovible pour pouvoir le nettoyer de temps à autre et enlever cheveux ou autres impuretés qui ont pu s’accumuler.

L’évacuation d’eau peut se faire par le dessus, donc par la grille ou par des rainures périphériques.

Lorsque vous achetez un kit complet veillez a vérifier la qualité de l’inox et son épaisseur, la taille de sortie du raccord d’évacuation, que le diamètre ne soit pas trop petit, et vérifiez également qu’il y ait bien un dispositif anti-odeur, (joint, clapet, ou garde d’eau).

Pour les finitions grand luxe, sachez qu’un fabricant propose même un système d’isolation phonique, pour diminuer le bruit de l’écoulement de l’eau, ce qui peut paraître pour le domicile d’un particulier un peu extrême, mais qui peut s’avérer très pratique pour un hôtel.

Le caniveau pour salle de bain italienne, n’est pas très profond, et donc peut être facilement utilisé dans l’ancien dans le cadre d’une rénovation. Les profondeurs variant de 65 mm pour les extra plats a 120 mm environ pour les plus profonds.

Les différents designs

Le fait que toute la douche soit au même niveau que le reste de la pièce confère une impression d’espace et de grandeur que ne donne pas un bac à douche.

L’habillage de la grille peut être simplement de l’inox, une simple grille ajourée avec les motifs que l’on veut : fleurs, cercles, rainures, etc.. mais les produits phares en ce moment sont la pâte de verre ou alors pour ce qui nous concerne le carrelage.

Car il est effectivement possible d’habiller le caniveau de douche italienne du même carrelage que le reste de la pièce, ce qui le rendra un peu plus discret.

En revanche rien ne vous empêche d’en faire une pièce décorative à part entière de la salle de bain et il existe même des caniveaux de douche lumineux alimentés par des LEDs qui donnent un look très moderne à votre salle de bain.

Caniveau à LED

Acier inoxydable, résine, pâte de verre, bois ou à carreler, vous avez à votre disposition un choix de matière et de design que vous ne retrouverez pas avec un siphon classique.

L’installation du caniveau

Il faut d’abord décider de son emplacement qui peut être au milieu de la douche, contre un des trois murs ou parois mais qui peut être également en angle.

On trouve effectivement toutes sortes de caniveaux de douche, droits en coin, en angle mais aussi des courbes et on peut même avoir accès à des produits sur mesure pour les tailles exceptionnelles ou très précises.

Une fois déterminé le produit qui vous convient le mieux et son emplacement, il ne reste plus qu’a creuser dans la dalle ou couler une chape autour, le poser et le régler, faire le raccord d’évacuation, soigner l’étanchéité et enfin carreler en même temps que le reste de votre salle de bain.

En fin de compte la création d’une douche italienne n’a rien de comparable en terme de déco avec une douche classique.

Le coût

Un caniveau de douche est plus onéreux qu’un simple siphon et les prix sont fonction de la matière utilisée.

Ainsi à moins de cent euros vous en trouverez avec couvercle en inox ajouré, avec de multiples motifs. Pour le bois et le verre il faudra compter en prix de départ entre 100 à 150 euros. Idem pour les modèles à carreler.

Quand au très haut de gamme, par exemple les caniveaux lumineux ou avec isolation phonique, il faudra voir au cas par cas mais quelques centaines d’euros sont facilement envisageables.